Pages

lundi 17 mai 2010

JANE AUSTEN & MOI


Cela n'engage que moi, mais voici un billet autour de Jane Austen de ma perception de cette romancière anglaise.

Je suis rentrée dans l'univers de Jane Austen grâce à ce film de Joe Wright. Je n'ai pas trouvé ce film extraordinaire mais il m'a séduit tout simplement pour son caractère très anglo-saxon
et surtout il m'a donné très envie de lire Orgueille et préjugé . J'en parle bien modestement je dois dire, c'était au tout début de mon blog, j'ai été éblouie (le mot est vraiment exact) par la palette des sentiments qui est exposée idem pour Raison et sentiments puis ensuite j'ai lu "L'abbaye de Northanger" (fraîcheur /noirceur) et "Lady Austen" (mordant à souhait .
J'apprécie de n'être pas la seule dans un constat concernant cette romancière :
" On sait ma passion, parfois aveugle, pour Jane Austen, mais force est de constater que je ne puis plus supporter l'engouement qui entoure ce nom, au détriment d'une œuvre la plupart du temps mal comprise - quand elle a été lue. C'est mon ami américain Jim, fin lecteur, qui m'a ouvert les yeux. Oui, je suis snob et je n'aime pas Jane Austen, depuis presque deux décennies, pour les mêmes raisons que vous" ses impressions (de mon amie Holly G ) confirment bien mon ressenti et me rassure. Même si je ne suis pas forcément une lectrice puriste et encore moins une spécialiste de Janes Austen. Quand j'ai découvert approché son univers j'ai aimé sentir la fraîcheur de la campagne, la finesse du trait, cette écriture forte qui décrit à merveille son époque, et qui observe son milieu social avec justesse etc .. et le petit côté conte de fée de petites filles qui rêvent au Prince Charmant.

Bref, il y a quelques temps, j'assiste à une rencontre entre bloggueuses et là je suis complètement abasourdie, j'en revenais pas en ce qui concerne les gloussements des Darcy par là des Darcy par ici, mais je n'ai pas lu le même livre : Orgueil et Préjugé.
"Non, non, Jane Austen n'était pas une oie, une nénette qui glousse, cette femme que l'on pense ou sous les traits d'une vieille fille sevrée de plaisirs ou sous ceux d'une incurable romantique qui se pâmait d'amour. Il ne faut pas non plus la lire à l'aune d'un féminisme anachronique." (impression toujours de mon amie Holly G et c'est bien vu même si le ton peut paraître excessif, mais c'est tellement vrais !) cela rassure de ce dire que je ne suis pas un petit martien :)))
Je tombe des nus, devant l'hystérie des Darcy (j'ai beaucoup de mal) , je trouve cela incroyable et ce ne fut que le début, parce qu'il y a eut, la vague de billets contre et pour le film de Joe Wright et la version de la BBC avec Colin Fith. Enfin tout pour me dégoûter de lire Jane Austen, cette version BBC que je possède pourtant,
toujours pas vu !!!
Puis il y a peu Un jour, je découvre chez Wictoria par le plus grand des hasard, une page SUBLIME une petite MERVEILLE ! sur Jane Austen ! Elle est magnifique de fraîcheur, de finesse, très anglaise j'aime beaucoup BRAVO ! Cela ma ÉNORMÉMENT plus ouf, enfin une lectrice normale comme moi. Tout est dis et rejoint ma pensée, rien qu'en regardant la bannière voilà pour moi l'univers de JANE AUSTEN, il se trouve là, et rien d'autre !

Je préfère cette illustration de Jane Austen car moins connu et elle correspond tout à fait à l'idée que je me fais d'elle moins austère, plus de légèreté.

26 commentaires:

maggie a dit…

Alice, tu ne maches pas tes mots ! Je pense que les blogs ne sont pas tous destinés à des lecteurs avertis c'est pourquoi on trouve des billets plus ou moins littéraires et plus ou moins subjectifs... Question de goût... J'aime bien cette liberté sur les blogs du moment que ce n'est pas diffamatoire...
PS : tu as raison, le billet de Wictoria est très beau... mais je pense qu'on peu aimer Darcy en gloussant mais aussi lire Proust et Pascal à côté ! Ne soulignes-tu pas toi-même l'importance de la variété des sentiments chez Austen, de même dans la vie, on peut être léger et sérieux !!!

Wictoria a dit…

hé hé merci ma chère Alice de souligner ma belle page sur Jane, un énorme coupe de coeur pour cette femme que j'estime très intelligente et très fine, que j'admire en un mot?
Je ne suis pas de celles qui se pâment devant le Darcy de la BBC, pa contre j'ai bugué sur le BEAU Frederick Wentworth de la même chaîne anglaise !!!!!! il FAUT que tu vois Persuasion d'urgence : je veux bien te le prêter ;)

Wictoria a dit…

je veux dire, je veux bien te prêter ma passion, parce que le DVD il déjà dans les cartons en partance pour Nouméa :)

Holly Golightly a dit…

Ma petite Alice, je souris en te lisant.
Tu es bien la seule à ne point me jeter la pierre. :-)
Juste une remarque : tu as tronqué la fin de ma citation et cela rend un incompréhensible ce que je disais:
"Oui, je suis snob et je n'aime pas Jane Austen, depuis presque deux décennies, pour les mêmes raisons que vous."
Il manque "pour les mêmes raisons que vous".
Pour finir, je pense que Jane Austen survivra à l'aveuglement et à la frénésie des blogueuses sans cervelle (elles sont légion). Elles lisent Austen comme elles liraient "Nous Deux"...

maggie a dit…

Darcy de la BBC ou frédérick wenworth : pourquoi se pâmer devant l'un est idiot et intelligent de se pâmer devant l'autre ????

Cecile a dit…

À mon avis, les films et les séries ne comptent pas. Seuls les livres et l'imaginaire que tu te fais autour comptent, les films ou les séries ne sont que les représentations que c'est fait le réalisateur à la lecture. Et donc finalement, c'est biaisé puisque tu vois Jane Austen à travers les yeux de quelqu'un d'autres. Le film est bon si l'auteur s'est conformé à ta vision du livre (c'est souvent ce qui est commenté dans les billets). Finalement, ce qui me fait réagir c'est ta dernière phrase. À mon avis, la personne de Jane Austen dans toute sa complexité, on ne pourra jamais l'atteindre car on la regarde via les yeux d'autres comme pour la peinture. L'important, à mon avis, c'est l'imaginaire qu'on a autour de cette femme, c'est ce qui est le plus intéressant. Le fait que l'on en ait tous un différent, c'est la preuve que c'est un grand auteur.

Lou a dit…

C'est parce que Jane Austen est plus complexe qu'il n'y parait que j'ai écrit un billet "darcy, of course, mais pas seulement", même si je ne regrette pas du tout d'avoir donné mon humble avis sur les deux versions des films. Les nombreux points de vue sur les adaptations ont aussi suivi le challenge de Fashion et je trouve que cela a donné pas mal de visibilité à Jane Austen, ce qui est bien aussi, même si l'essentiel est quand même de revenir à l'oeuvre même, de préférence en VO.

Lou a dit…

Ah oui et tu le sais mais je suis bien évidemment d'accord avec Holly concernant le féminisme anachronique ou à l'inverse une vision romantique de Jane Austen.

Titine a dit…

Comme tu le sais, j'ai écrit des billets sur les adaptations de P&P dans le cadre du challenge de Fashion qui m'a permis de relire Jane Austen. J'avais été virulente pour la version de Joe Wright pour les raisons que tu cites : il a fait du roman une histoire à l'eau de rose larmoyante et avec happy end. Ce qui est totalement à l'opposé, il me semble, du message de Jane Austen. Ces histoires d'amour ne sont jamais simples, elles sont bien rarement romantiques et toujours teintées d'une ironie féroce. J'espère que certains de nos billets auront donné une image plus complexe de cet auteur.

claudialucia ma librairie a dit…

Oh! ce n'est pas bien grave d'être amoureuse de Darcy! Cela fait partie d'un jeu. Pourvu que l'on comprenne ce que veut dire Jane Austen et que l'on ne voit pas en elle l'auteur d'histoires romantiques et bébêtes! Car Jane Austen est tout sauf romantique. J'ai écrit un commentaire sur Northanger abbey en ce sens. Et je viens de relire Emma qui en est un exemple frappant.
D'autre part, les deux films que j'ai vus à partir des romans de Jane Austen sont bien plats par rapport à l'oeuvre écrite, c'est vrai qu'il ne faut pas juger d'après eux!

Malice a dit…

@ Maggie, Cécile, Lou et Titine :
comme il est très difficile de s'expliquer et d'essayer de ce faire comprendre, me semble-il ! Cela faisait très longtemps que je voulais émettre mon son de cloche concernant Jane Austen.
Ma propre vision, et en particulier ce qui concerne Orgueil et Préjugé. Je vise personne c'est un constat, c'est tout, et à mon avis qui dépasse les blogs de lecture, je pense qu'il est certain que le phénomène hystérique à propos de Darcy et pire chez les anglo-saxons !!!. Le point de départ sont
les propos Holly + la page internet d'Austen de Wictoria = un billet de Malice pour démontrer ma propre vision de Jane Austen. Je ne vois pas l'univers d'Austen à travers d'autres personnes. Mais elles possèdent le même regard que moi,sans en faire des tonnes, tout simplement. Voilà la raison ! Et la page de mon amie Wictoria m'a complément scotché littéralement, j'ai trouvé que l'univers pictural ce qu'il dégageait correspond parfaitement à l'idée que je me fais de Jane Austen. Et c'est je le souligne vraiment la découverte cette page méconnue (hélas !) dédiée à Jane Austen qui m'a incité à écrire ce billet qui peut être perçu comme polémique ;-)
Concernant les versions BBC et cinéma je ne m'étendrais pas, ce n'est pas mon propos, mais les blogs littéraire ont renforcer l'hystérie à n'en plus finir à point que cela devient ridicule.
Voilà tout, ma vision de Jane Austen n'est pas forcément exact. J'évoque un simple ressenti qui ne rejoint pas du tout la majorité !

Wictoria a dit…

je partage cette humble attitude devant le talent de ma chère Jane que j'ai peut-être croisée dans une vie antérieure, une vie dans laquelle je paralis certainement anglais ! il est important de parler de ces passions, sinon à quoi cela servirait que l'on se décarcasse à bidouiller quelques billets enthousiastes ici et là :) merci mon Alice
...je maintiens que ce pauvre Darcy ne vaut pas mon Fredo ;)

Malice a dit…

@Wictoria : Mon billet doit beaucoup à cette page qui correspond à mon ressenti concernant l'univers de Jane Austen et il est tout à son honneur ! Et il me donne vraiment envie de voir "Persuasion" (je devrais le trouver à la Fnac). Et, cela se voit tout de suite que tu ne pâme pas devant Darcy :Colin Firth.
@ Holly : J'ai rectifié :-) J'aimerai lire Jane Austen en VO. C'est sûr, cela doit être autre chose car je pense qu'en Français (traduit on perd forcément quelque chose):-) Mais comme je le soulignais plus haut tes propos renforcent ma vision que j'ai de Jane Austen. Vision qui n'est pas celle ne la majorité, hélas !.
@ Claudia : Merci pour ce commentaire fin remplit d'intelligence et d'affection ;-)

Cecile a dit…

Excuse-moi de m'être mal exprimée. Je ne voulais pas dire que tu voyais Jane Austen au travers des yeux d'Holly et de Wictoria mais que l'important est d'avoir sa propre vision et que finalement l'avis des autres ne comptent pas tant que ça. Je suis d'accord avec toi que la page de Wictoria est vraiment très belle et que rien que pour nous la faire découvrir, cela valait coup d'écrire ce billet !

Titine a dit…

Je pense néanmoins que l'on peut aimer les adaptations de Jane Austen sans que cela empêche de comprendre son oeuvre. D'ailleurs, nous sommes fort nombreuses à y trouver la même chose que toi : la délicatesse so british, la finesse psychologique et l'ironie féroce sur les conventions sociales de son époque. Le challenge de Fashion a eu au moins le mérite de nous faire partager nos avis sur cette immense romancière !

erzébeth a dit…

Malice a écrit, dans un des commentaires précédents :
"Je vise personne c'est un constat, c'est tout"

Ben tiens.
Mais heureusement, les blogueuses n'ont pas de cervelle, elles ne comprendront pas ce billet ni les commentaires qui le suivent.
OUF.

Holly Golightly a dit…

Erzébeth : pourquoi agresser Alice?
Tu te sens visée, peut-être ?
je t'ai connue bien différente, Aurélie. Souviens-toi des débuts de ton blog, bien avant celui que tu tiens aujourd'hui... Tu as la mémoire courte, dirait-on. C'est triste.
L'expression "blogueuses sans cervelle" est de moi. Si tu as quelque chose à me dire, dis-le moi en face.
Et, si tu veux des noms, cela ne me fait pas peur !
Que cela te plaise ou non, très objectivement, la littérature est trop importante pour qu'elle soit galvaudée par des gens qui n'ont jamais appris à lire, sans que personne ne réagisse. Le propos n'est pas politiquement correct, je le sais bien, mais je n'ai pas peur de dire ce que je pense, contrairement à d'autres. Et, au fond de toi, tu n'ignores pas la vérité. Libre à toi de ne voir dans la littérature qu'un divertissement ! Cet état d'esprit est tellement répandu que lire ce qu'Alice écrit apporte un vent frais.
Pauvre Jane Austen ! On n'oserait presque plus avouer l'amour qu'on lui porte de crainte d'être cataloguée parmi toutes ces pauvres hystériques...
Et, comme Lou, je pense que si l'on peut la lire dans le texte, c'est encore mieux ! Mais bien lire, même en français, est une chose trop rare, sur le net. N'a-t-on pas le droit de le déplorer ?

Virginie a dit…

Eh bien voyez vous moi je fais partie de celles qui gloussent devant Darcy ou le colonel Brandon.
Et je ne me considère pas pour autant "sans cervelle".

Ce que vous dites reviens à dire qu'il y a une littérature cultivée et une littérature de bas étage et que les lecteurs ne devraient pas se mélanger. Je ne suis pas du tout d'accord avec ce concept. On peut lire du "nous deux" et apprécier Proust en même temps, je ne vois pas comment l'un pourrait empêcher l'autre.

Isil a dit…

Alice, je suis assez surprise que tu sois étonnée de susciter une « polémique ». D’abord (du moins dans les premiers messages), il ne me semble pas y avoir polémique puisque les commentaires vont dans l’ensemble dans ton sens mais que tes interlocutrices sont plus nuancées et il me semble à juste titre.
Ainsi, quand tu dis : « Bref, il y a quelques temps, j'assiste à une rencontre entre bloggueuses et là je suis complètement abasourdie, j'en revenais pas en ce qui concerne les gloussements des Darcy par là des Darcy par ici, mais je n'ai pas lu le même livre : Orgueil et Préjugé. », je ne peux être qu’étonnée. Quoi ? S’il y a « gloussement », il y a mauvaise lecture systématiquement ? As-tu interrogé chaque personne individuellement pour savoir si ces « gloussements » étaient au premier ou au second degré et si certaines ne sont pas capables de « glousser » tout en étant capables aussi d’analyser le fond ? Est-ce sur cette base statistique que tu te bases pour affirmer que « gloussements »=mauvaise lecture ? Je suis d’autant plus étonnée par cette affirmation que je sais que nous connaissons au moins une personne en commun qui peut à la fois « glousser » comme une midinette et avoir une analyse de l’œuvre qui s’approche de la tienne (si on va au bout de cette logique absurde, si elle se trompe, tu te trompes aussi puisque vous pensez pareil et donc tu n’as pas lu le même Orgueil et Préjugés que toi-même, bravo pour cette performance qui relève du surnaturel). Ne penses-tu pas que cette personne pourrait avoir quelques raisons de se sentir un peu vexée de découvrir que tu la considères comme une mauvaise lectrice ?
Ensuite, pour te justifier, dans les commentaires, tu dis « J'évoque un simple ressenti qui ne rejoint pas du tout la majorité ! Encore une fois, je te trouve bien affirmative. Je n’ai pas lu tous les billets, je l’admets, mais parmi tous ceux que j’ai lus, si certains m’ont horripilé en résumant O&P à une vulgaire histoire d’amour « tellement romantique », j’ai été plutôt agréablement surprise de voir que beaucoup allaient au-delà de ça. As-tu compté le nombre de mauvais lecteurs par rapport au nombre total de billets? Sont-ils vraiment majoritaires? D’ailleurs, je ne connais que des fans d’Austen qui en ont une vision proche de la tienne en ce qui concerne les romans, même si la plupart sont des « glousseuses » devant Darcy aussi. Peut-être beaucoup sont-elles capables de faire la part des choses, après tout.

Je trouve aussi tout à fait pertinente la remarque de Maggie : « Darcy de la BBC ou frédérick wenworth : pourquoi se pâmer devant l'un est idiot et intelligent de se pâmer devant l'autre ???? ». J’y vois une contradiction interne à ton raisonnement. Soit on est dans une remarque au premier degré, on « glousse » donc on ne sait pas lire et alors Wictoria ne sait pas lire. Soit on est au second degré et Wictoria est assez intelligente pour faire les deux à la fois. Je vote pour la deuxième motion, et toi ? Si tu choisis aussi la deuxième solution, ne penses-tu pas que tu es en contradiction avec ton affirmation première « gloussement »=mauvaise lecture ou y-t-il des bonnes mauvaises lectrices et des mauvaises mauvaises lectrices ?

Isil a dit…

Même si je suis bien consciente que c’est ton ressenti, comme tu le dis, et que tu as tout à fait le droit de l'affirmer, tu dois aussi comprendre que si ce que tu dis est blessant en plus d’être incohérent, on peut le relever afin que tu justifies de ces apparentes contradictions. Je veux bien croire que tes intentions étaient pures mais le résultat est maladroit.
J'espère que tu ne prendras pas trop mal ce commentaire un peu sec. Je tenais à te faire comprendre ce qui peut gêner dans ton message et pour être claire, je n'ai pas réussi à développer mon argument de façon plus concise et douce. J'en suis désolée.

Pour conclure sur une note plus positive. Je partage ton ressenti sur l’œuvre (pas sur le reste ou du moins sur le manque de nuance qui caractérise cet avis, tu l’auras compris) et sur la page de Wictoria que je découvre et qui est magnifique, même si elle y fait preuve d’un absolu mauvais goût en appréciant cette version de Persuasion où l’on peut voir quelque chose qui pourrait s’apparenter à un « anachronisme (féministe ?) » avec une femme courant dans les rues de Bath à la poursuite d’un homme. Les scénaristes non plus ne savent pas lire apparemment. Mais je peux comprendre que les beaux yeux de Rupert nous fassent oublier ce détail ;-)

Wictoria a dit…

j'avoue avoir trouvé ridicule cette pauvre Anne qui courre dans les rues de Bath, ce qui n'est pas décrit ainsi dans le livre, j'aime cette version pour d'autres choses et avant tout parce que je regarde ce film avec ma fille de 12 ans, nous passons du bon temps, nous rions de certaiens choses, j'en profite pour expliquer, je fais de ma page un travail personnel, dans mon petit laboratoire, très consciencieusement, sans rien en espérer pour moi même, mais dans un esprit de partage, et en aucun cas de collision.
Ma chère Malice, je te dis à très bientôt !

Wictoria a dit…

hé hé oui, pour Rupert, j'irais très loin :)

Isil a dit…

Merci Malice.
Wictoria, je ne suis pas très fan de cette version pour diverses raisons (si j'ai un moment j'irai en discuter sur ton billet, mieux adapté) mais Rupert y est très bien. Il correspond assez à ma vision d'un gentleman austenien, un peu raide mais qui peut faire passer beaucoup par le regard.

Je suis d'accord que le partage est important. Tu le fais très bien. Je suis aussi pour l'apaisement surtout sur le sujet de Jane Austen chez qui la modération est une vertu.

Anjelica a dit…

je n'ai lu que 'Orgueil et prégugés" et même si j'ai bien aimé, je ne suis pas devenue une Austen mania et encore moi une qui glousse après Darcy mais peu importe, Malice. On peut aimer fortement Jane et glousser également après Darcy ou un autre.
Nous sommes complexes, comme Jane et tant d'autres.
Pour ma part, ma préférence va au film 'Raison et sentiments' avec Kate Winslet et Emma Thomson. Je l'ai vu plusieurs fois avec ravissement.

Alice a dit…

Tout cela est vraiment très joliment dit, bravo et respect!

Malice a dit…

Alice : Merci cela me fait très plaisir, je dirai me comble de joie même ;-) Parce que mes impressions ont été déformé tout cela dans mon dos ce qui n'est pas très agréable !