Pages

mardi 1 septembre 2009

JACQUES POULIN : L'anglais n'est pas une langue magique

Cette fois ci dans le cadre de la Blogoclub le livre choisit c'est Tournée d'automne : livre lu et donc comme Sylire j'ai décidé de lire son dernier paru au printemps 2009. D'ailleurs dans cet opus il y a un clin d'œil au livre choisit par le Blogoclub: "Les vrais livres, je les découvris plus tard, lorsque je devins l'assistant d'un oncle qui faisait une tournée en bibliobus. C'était un original que tout le monde appelait "le Chauffeur". Il avait conçu le projet d'apporter de la lecture aux gens des régions éloignées qui n'avaient pas accès à une bibliothèque municipale."
Ce livre de Jacques Poulin est la suite de la Traduction est une histoire d'amour car nous retrouvons Limoilou et Marine.
Francis, le petit frère de l'écrivain Jack Waterman, est lecteur sur demande. Un coup de fil et il arrive chez vous dans sa Mini Cooper. Les mots ont des vertus thérapeutiques.
Bien sûr le grand frère Jack n'est pas loin, Francis et la petite sœur s'en occupe. Jack est entrain d'écrire un nouveau roman qui s'intitule ... L'anglais n'est pas une langue magique.
C'est le titre du roman que nous sommes entrain de lire, je trouve cela judicieux ce petit côté du livre dans le livre. Pour l'écriture de ce roman, il se sert de Far West de Lewis et Clark (deux explorateurs).
C'est un livre référence durant ce roman aussi car Francis en lit de grands extraits ( retranscrit d'ailleurs par Jacques Poulin lui même) à Limoilou.
Il s'agit de la marque des français sur le territoire américain.
Comme toujours chez Jacques Poulin l'amour des mots, le plaisir des mots est toujours là finement placé, je trouve. J'ai bien aimé par ailleurs les expressions en anglais qui immédiatement sont traduits en français. Jacques Poulin à travers ce roman défend ardemment la langue française. " Au téléphone, il m'avait expliqué qu'il travaillait très fort sur un roman dont le thème était la place du français en Amérique. Il avait étudié à fond la défaite des Plaines d'Abraham."
Francis connaît un rendez-vous manqué avec une mystérieuse femme, et il se trouve nez à nez avec la police montée devant les Plaines d'Abraham ( où la Nouvelle-France est tombée jadis aux mains de l'Angleterre). Petite intrigue policière comme les affectionne Jacques Poulin, elle est un peu en suspend on ne sait pas comment cela se termine, une des clientes de Francis a disparu...on se demande pourquoi, le lecteur est intrigué.

Je suis une grande fan de Jacques Poulin j'aime la douceur qui se dégage de ses livres très cosy, elle est au rendez vous.J'attends qu'un livre m'enrichisse, c'est le cas avec Poulin, j'aime aussi sa pointe d'humour si particulière. Un grand plaisir de lecture !

Livre Lu par Cuné,
Enregistrer un commentaire