Pages

jeudi 30 avril 2009

FP MÉNY : HOMELESS STORY


Ce livre fait écho avec le livre de Dephine de Vigan No et moi. Mais l'on n'en a moins parlé dans les média. Normal c'est un livre qui ne dérange pas contrairement à Homeless Story. Ce livre a été écrit par un vrais SDF ou clochard comme il se définissait. C'est un livre plus corrosif alors que celui de Delphine de Vigan qui est convenu, politiquement correct, bien lisse, bonne conscience etc ....

C'est un livre étrange, déjà il n'a pas de prénom FP mais des initiales, c'est curieux pas de reconnaissance juste un clochard céleste plus tôt qu'un SDF. Mais il y a sa photo sur la couverture du livre étrange. Le titre dans cet ouvrage "Homeless Story" il est en anglais est ce que cela est pour signifier qu'il rejette la France, ses origines, rébellion.
Oui, je le pense, je résumerai ce livre en disant ceci, les errances d'un homme cultivé. L'auteur est décédé l'année dernière dans l'indifférence, donc il s'agit d'un livre posthume. Parler réellement de ce livre, en dire plus m'est très difficile. Car la force elle ne vient pas de son texte, de son histoire de son vécu mais de cela d'une bref rencontre :
Étrange la vie, cet homme (FP Mény) je l'ai vu il y a très longtemps à la F...c lors d'une rencontre autour des marginaux, des SDF. p10 À propos "- Tout cela est un immense cirque réifié, un monde affolé, comme une bande de spermatozoïdes à la FNAC." Il était là au fond de la salle, en spectateur comme moi, nous avons échangé quelques mots banals il m'avait donné ce petit bout de papier là. Quand je suis rentrée chez moi je suis aller sur son site, je l'ai trouvé étrange avec son logo rouge, typiquement anarchiste. En tout cas pour moi ce n'était pas un SDF, ou clochard (mot désuet, que l'on emploi plus du tout) un marginal c'est tout, pas méchant juste un peu paumé ... voilà mon ressenti à l'époque qui n'est pas tombé dans l'oubli mais qui est resté gravé dans ma mémoire.
C'est étrange de l'avoir gardé ce bout de papier presque insignifiant. Et quand, Lily ma offert son livre ce souvenir anodin me hantait, c'est vraiment cela. Et, j'ai mis longtemps à me décider à mettre en ligne mon billet car je n'arrive pas à avoir un avis réelle sur son livre.

Anne Sophie parle aussi de FP Mény mais avec un autre livre" Conquête du désastre".

Concernant cette thématique des sans-abris, dont je ne suis pas indifférente loin de là. J'habite une grande ville à côté de Paris. Et tout à côté de chez moi il y a un groupe de SDF qui campe dans un petit square, le sujet me touche me donne très envie de découvrir un auteur qui les connait bien c'est Patrick Declerck car en tant qu’anthropologue, il fait lui-même l’expérience de la vie à la rue, de la mendicité et de « l’hospitalité » des centres d’hébergement d’urgence.

5 commentaires:

Nanne a dit…

Les livres qui racontent la vie des SDF sont souvent très durs à lire ! C'est aussi pour cela qu'ils sont intéressants ...

lily a dit…

C'est vrai que c'est un livre difficile à lire, mais certaines pages sont vraiment magnifiques.
Il m'a beaucoup touchée, même si parfois j'ai eu un peu de mal à le suivre...
Je suis contente de découvrir sa petite carte, c'est très émouvant...
En ce qui concerne le livre de Delphine de Vigan, effectivment absolument RIEN à voir...
Je vais bientôt lire le livre de Tremblay que tu m'as prêté :))

Lou a dit…

Je pense que ce livre m'intéresserait beaucoup plus que "No et moi". Je me souvenais de ta critique et si c'est pour entendre un discours convenu je ne vois pas trop l'intérêt. Je me sens aussi touchée par ce sujet, j'ai plusieurs fois échangé quelques mots avec des personnes qui me semblaient être sur le point de faire un malaise, offert un sandwich ou autre que je venais de m'acheter... malgré tout on ne peut pas prétendre comprendre leur univers et je préférerais lire un texte comme celui dont tu parles pour tâcher d'avoir au moins une vision moins caricaturale.

Malice a dit…

@Nanne : oui et ce livre est particulier !
@ Lily : Mal à le suivre c'est moins que l'on puisse dire. Concernant le petit livre d'Ulysse Tremblay, c'est vraiment un livre intéressant car notre regard envers les SDF est autre en tout cas pour moi, depuis que j'ai lu ce livre :)
@ Lou : Ah ! Merci, ;-) tu m'as compris avec le rapprochement du livre de Delphine de Vigan (livre bobo par excellence)! Ah ! c'est certain on est loin du cliché. Je te le passerai si tu veux jeter un œil.

antigone a dit…

Ce billet est très émouvant Alice...surtout le lien que tu fais entre ce livre, son décès et votre rencontre dont tu avais conservé le souvenir !
Se retrouver dans la rue peut arriver à n'importe qui...