Pages

dimanche 27 juillet 2008

SALINGER : L'ATTRAPE-CŒURS


Livre traduit par la nouvelliste Annie Saumont

Un livre culte pour les adolescents d'aujourd'hui et d'hier.
Lu il y a un moment déjà et j'ai eu envie de le relire après mes lectures du Mercure sous la langue de Sylvain Trudel et de T.S de Fabrice Vigne, et je ne regrette pas cette relecture : Un Grand Livre.

C'est un livre d'une grande modernité de ton (écrit en 1945) et qui nous parle merveilleusement bien du mal de vivre de l'adolescence, d'être mal dans sa peau, comme voir l'avenir quand on a perdu un frère. " Maintenant il est mort mort, mon frère. Il a eu une leucémie, il est mort quand on était dans le Maine, le 18 juillet 1946 . Vous l'auriez aimé. Il avait deux ans de moins que moi mais il était dans les cinquante fois plus intelligent." Holden Caulfield est issu d'une riche famille new-yorkaise, et il est pensionnaire dans une école pour enfants de riches, où il a du mal a faire sa place et il est renvoyé.

Alors, il erre dans New-York. Il fait froid, " un froid de loup" il neige un peu avant Noël. " J'ai oublié de vous dire que j'étais renvoyé. J'étais pas supposé revenir après les vacances de Noël pour la raison que j'avais foiré en quatre matières, et pour le manque d'application et tout. "" À Pencey on met très souvent des types à la porte." C'est un livre très urbaine. Ce livre est bouleversant sur l'existence de ce jeune adolescent et sur ses questionnements. C'est un roman d'apprentissage. Je trouve que le ton employé est d'une grande douceur qui contraste avec le bouillonnement intérieur d'Holden. Les passages que j'ai bien aimé :
Touchant celui avec les bonnes sœurs p135/139. " J'ai dit que moi aussi j'avais été heureux de bavarder avec elles. Et c'est la vérité." Le musée sur les origines de l'Amérique : Christophe Colomb et les indiens. La relation avec sa petite sœur Phoebé est touchante, ils sont très proches comme soudés l'un à l'autre. Holden est fou de sa sœur c'est très mignon. "De toute votre vie vous avez jamais vu une gamine aussi mignonne et aussi futée. Elle est très intelligente."

Une fois que j'ai refermé ce livre j'ai ressenti une grosse boule dans la gorges, un livre qui marque !


6 commentaires:

Karine a dit…

J'aurais tellement aimé apprécier ce livre autant que toi... un jour, peut-être qu'il me touchera davantage... Mais j'avoue que replacé dans son époque, c'était sans doute quelque chose!

Betty a dit…

Comme Karine, je n'ai pas su apprécier. J'étais juste sortie de l'adolescence , ça doit être la raison ;-) A chaque fois qu'il y a un beau billet sur un livre que je n'ai pas aimé , ça me donne vraiment des regrets...

choupynette a dit…

je l'avais noté pour mon challenge abc, et j'ai abandonné après 60 pages... vraiment pas accroché à cette histoire, pas plus qu'au personnage principal!

BELLESAHI a dit…

je l'ai lu il y a longtemps. Une relecture est prévue mais quand ?

Malice a dit…

@Karine : la première fois que je l'ai lu ce n'était pas adolescente mais déjà adulte tout de même !
@ Betty oui je comprends les regrets c'est vrais c'est étrange tout de même les livres, les opinions des uns et des autres il y en a qui non pas aimé du tout comme Choupynette, puis d'autre qui adule , et on se demande pourquoi !
@ Choupynette : Mais moi j'ai abandonné La route de McCarthy j'ai pas accroché du tout du tout, alors que sur les blogs : c'est soit disant un livre grandiose! non moi j'ai trouvé trop froid.
@Bellesahi : Ah ! oui un livre à relire à faire avec ta fille, par exemple en même tant qu'elle. Voilà le partage idéal !

sylire a dit…

Un livre lu il y a bien longtemps pour moi...