Pages

lundi 2 juillet 2007

ROSETTA LOY - LA PORTE DE L'EAU


Rosetta Loy est née à Rome en 1931. Après des études de journalisme, elle publie en 1974 son premier roman La Bicyclette, suivi de La Porte de l'eau (1976).
C'est un roman-récit à la fois emprunté à l'histoire personnelle de Rosetta Loy et de son entourage.

Elle  raconte la vie quotidienne d'une enfant et de sa gouvernante allemande, Anne-Marie, la montée du fascisme. La petite évolue entre sa gouvernante mais aussi les bonnes de la maison, Letizia et Italia, le chauffeur, Francesco, ainsi que les religieuses. Les parents, eux, ne sont que des silhouettes distantes lointaines . Anne-Marie interdit à l'enfant de jouer avec une autre fillette, Regina, car celle-ci est juive. La question que l'on peut se poser que va t-il lui arriver ? l'histoire se passe à la fin des années trente où l'antisémitisme est latent. Elle porte l'étoile jaune.
L'histoire se passe à Rome est la religion est présence. Le passage concernant le vendredi saint est un morceau d'anthologie. Nous somme bien en dans l'Italie très catholique et pieuse.
La Porte de l'eau est un très beau roman intimiste, atmosphère est étrange. Sur le thème de l'enfance, c'est un livre grâve. Cet enfant observe avec des grands yeux son entourage. C'est un livre rempli de flash d'événements, de bruit rythmé avec l'histoire cruel de Paulinchen qui fait écho avec un conte.
C'est une écriture exigeante, intense, beaucoup d'émotion quand nous refermons ce court roman nous avons la gorge nouée, l'écriture nous bouscule. Cette auteure est une belle découverte ...
Enregistrer un commentaire