Pages

samedi 9 juin 2007

ALICE MUNRO : Secrets de Polichinelle


Les personnages sont bien présents, ils sont là en nous.
Voilà une belle découverte chaque nouvelle est un petit roman. Louisa une femme à la santé fragile devient bibliothécaire de l'entreprise de Mr Doud. Elle entretien une correspondance avec Jack Agnew. Nous sommes durant la 1er guerre mondiale au Canada. En 1919, J Agnew reprend son travail comme ouvrier chez Mr Doud, un accident arrive. Jack Agnew est décédé il laisse femme et enfant . Louisa va se lier et se marier avec Arthurd Doud.
Les sentiments sont  intenses, l'inconscient est présent chez Louisa. Nouvelles étranges concernant les sentiments.
Un  voyage en Albanie est un rêve ou une réalité - L'histoire d'une canadienne blessée et se trouvant au main d'une mystérieuse bande albanaise et elle est prisonnière comment sortir du pays. Cette histoire est mélangée à celle d'une libraire. Hanté par l'histoire, pris en haleine. Pour bien apprécier il faut les lire d'une traite. L'ambiance est intense.

Hôtel Jack Randa,  Gail mariée à Will. Will est très attaché à sa mère Cleata. Il rencontre Sandy ils partent tous les deux en Australie. Gail va les épier et inventé une correspondance. Elle met en scène une vengeance. Gail est une femme étrange comme toutes les femmes des nouvelles d'Alice Munro. Et toutes ces portraits de femmes ont un rapport avec la vie du livre (libraire, bibliothécaire ou représentante). Alice Munro laisse la place au lecteur pour imaginer la vie de ses femmes.

Alice Munro est née en 1931 dans l'Ontario. Elle partage son temps entre Comox en Colombie-Britannique et Clinton, situé dans la région de son enfance. C'est une ancienne libraire, elle a remporté trois fois le Governor General's Literary Award, le prix littéraire le plus prestigieux du Canada, ainsi que plusieurs autres prix. Son œuvre est traduite dans de nombreuses langues. Presque toute la fiction d'Alice Munro est placée dans Ontario du sud-ouest au Canada.Les thèmes des histoires de Munro se sont clairement développés à partir de sa propre vie. Ses personnages sont proches de ceux de Faulkner ou Flannery O' Connor. En France, c'est grâce à Geneviève Brisac que nous pouvons la lire.

4 commentaires:

beatrix a dit…

merci Alice pour cette nouvelle découverte je ne la connaissais pas et je note donc ce livre pour les vacances ainsi que celui juste en dessous .

Gachucha a dit…

Je ne la connais pas . Je note son nom, mais chercherai plutôt un roman, je lis peu de nouvelles.

Malice a dit…

Beatrix et gachucha oui, moi non plus mais c'est en parcourant un essai de Geneviève Brisac : "la marche du cavalier " elle parlait d'Alice Murno entre autre. Elle a écrit surtout des nouvelles (genre peu aimé des français, par rapport aux Anglo-saxons) on peut trouver quelques romans d'elle cela dit.

Clarabel a dit…

Exactement comme moi, Alice !
C'est dans ce même livre de Geneviève Brisac que j'ai découvert Alice Munro ! Je ne l'ai pas encore lu, mais ça m'intrigue beaucoup !

PS Hors Sujet : J'ai appris que Natacha Appanah allait publier un nouveau livre à la rentrée, "Le dernier frère", courant août 2007 ! Je sais que tu apprécies également cet auteur, comme moi, donc je suppose qu'il s'agit d'une bonne nouvelle, pour toi aussi ! ;o)