Pages

dimanche 18 mars 2007

TRACY CHEVALIER : La Jeune Fille à la perle

Le destin de Griet et la merveilleuse histoire des boucles d'oreilles
L'histoire se passe à Delft, au XVIIème siècle, Griet est engagée comme servante dans la maison du peintre Vermeer. Car son père est aveugle et sa famille est dans le besoin.Beaucoup de descriptions et suggestions de la part de Tracy Chevalier de l'atmosphère, la vie qui règne dans cette maison et tout autour . Griet s'occupe du ménage et des courses. Elle entretient une complicité avec le fils du boucher. La première partie et à la fois joyeuse et grave puisque la peste touche sa famille et Griet va perdre sa sœur. Petit à petit Griet fait sa place dans la maison de son maitre le peintre Vermeer. Puis, un jour elle va l'aider à la préparation de ses peintures.
"il me montra les peintures qui y étaient rangées et m'en donna les noms. Outremer, vermillon, massicot, et beaucoup de ces termes m'étaient inconnus. Les couleurs minérales , tirant sur le brun et le jaune, le noir animal et le blanc de céruse, étaient conservées dans de petits pots en terre cuite, recouverts de parchemin afin de les empêcher de se déssécher. Les couleurs les plus précieuses, bleus, rouges et le jaunes, étaient conservées en petites quantités dans des vessies de porc."

Sa beauté va subjuguées le riche marchand de tableaux.Une rumeur partant du marché va s'amplifier à son sujet, comment une servante va servir de modèle au peintre. "- Quand on parle de quelqu'un au marché, c'est en général qu'il y a une raison, même si celle-ci est déformée."
Le thème de la religion est présent dans le livre et tiens sa place et joue son rôle même si il est qu'au second plan. Griet est protestante (n'a jamais vu la représentation du Christ dans une église, et elle a eu peu l'occasion de voir des tableaux) alors que Vermeer est catholique.
Un livre qui nous donne envie d'aller à Delf, de revoir les tableaux de Vermeer. J'ai beaucoup aimé ce livre très subtile, cette écriture très cinématographique : nous lecteur nous sommes plongé dans une époque, et dans un milieu que l'on a le plaisir de découvrir. Une fois que l'on a finit à fini de lire le livre, j'ai continué à penser à Griet et à ce très joli roman.

1 commentaire:

Aliceb a dit…

J'ai beaucoup aimé ce livre et les autres de Tracy Chevalier. J'en aime l'atmosphère !
Posté par Bellesahi, 18 mars 2007 à 16:39

Oui Tracy Chevalier s'est merveilleusement bien rendre cette atmosphère les sensations de cette époque.
Posté par Alice, 18 mars 2007 à 17:22

Oui c'est un livre très réussi. Tracy Chevalier a su imaginer un univers de Vermeer très convaincant. Le film a aussi des qualités.
Posté par Gachucha, 19 mars 2007 à 07:46

Très joli livre effectivement. J'aime beaucoup les livres qui ont pour univers la peinture !
Posté par sylire, 19 mars 2007 à 20:54

Beaucoup d'affinités avec ce livre en particulier, tout en tonalités fines. J'aime beaucoup Tracy Chevalier d'une manière générale.
Elle est délicate.
Posté par Holly G., 20 mars 2007 à 14:03

Merci Holly ton message est charmant;-)
Mais je te croyais partie ... en Ecosse veinarde.
Posté par Alice, 20 mars 2007 à 16:57

j'ai beaucoup apprécié ce livre, de la douceur, de la délicatesse pour une jeune fille qui a bien du mal à gérer son entourage.
Posté par pom', 01 avril 2007 à 09:38

Bonjour Alice
Je viens ici pour la première est je tombre sur ta critique. La jeune fille à la perle est mon livre préféré. J'en ai parlé dans mon blog si tu veux lire...
http://livresdevirginie.canalblog.com/archives/2006/12/06/3355630.html A bientôt
Posté par Naniela, 07 avril 2007 à 12:10