Pages

dimanche 24 décembre 2006

MICHEL TREMBLAY-BONBONS ASSORTIS

bonbons_assortiscoeur_022
C'est un vrais bonbon qui fond dans la bouche. Le charme est là, il est magique.
À mon tour, je viens de lire ce recueil de huit nouvelles/récit sur l'enfance de Michel Tremblay. C'est magnifique c'est jouissif, attendrissant , comme Cuné j'a-d-o-r-e Michel Tremblay s'est mon auteur chouchou aussi. Ces livres sont remplis de vie du quotidien au sein de cette famille on se chicane, on chante, on s'amuse partage ses joies et ses peines, ils parlent le joual, c'est plein de vie.
- Le cadeau de noces : pour Lise Allard, la fille du banquier elle va se marier. La famille de Michel Tremblay après une concertation de famille, le cadeau de mariage sera le plat de pinottes. C'est le jeune Michel bien habillé qui va apporter le cadeau, tout tremblant. - STURM UND DRANG : souvenir d'un énorme orage, la peur est présente dans la maison, la mère se cache dans l'armoire. Le petit Michel est en sécurité dans les bras de son Papa rien ne peut lui arriver il est à l'abri, lui même si il se retrouve tout trempé.
-La Passion Teddy : Michel aura un ours en peluche à la place d'une poupée à Noël. Encore une fois c'est grâce à la complicité de son papa qu'il aimera passionnément son teddy.
- La preuve irréfutable de l'existence du père Noël et Nouvelle
La preuve irréfutable de l'existence du père Noël.
Dans la 4 est présent
oncle Josaphat on le retrouve dans les Chroniques le violoneux le conteur de rêve. Dans la 5 grand numéro de chicane à- propos de la tarte aux pommes cannelles ou sans cannelles, et l'histoire de la brique magique que d'inventions !!!!!
Le chanteur de Mexico grand moment aussi et l'arrivée du 45 tours et Luis Mariano et Tino Rossi voir la Duchesse et le Roturier (critique à venir).
Le soulier de satin Ah!!!!! les souliers de la communion de Michel Tremblay pour finir les petits chinois à vendre.
Voilà une lecture agréable qui correspond bien à cette période de l'année, je vous la recommande, c'est vraiment une merveille....

Aucun commentaire: