mercredi 29 septembre 2010

M comme MONET par Marie Sellier

Depuis très jeune, j'ai une passion pour Claude Monet. C'est peut-être bien mon peintre préféré avec Degas que j'adore aussi. C'est avec délice que je me suis rendue au grand Palais pour voir l'exposition Monet et elle m'a enchanté.

Oscar Claude est né à Paris en 1840, un 14 novembre, c'est au Havre qu'il grandit, il commence sa carrière par des caricatures . Il doit beaucoup à Eugène Boudin (peintre normand et le musée du Havre rend un très bel hommage à ce peintre, où l'on peut voir de nombreux tableaux, collection permanente ).
Il fréquente, l'atelier de monsieur Gleyre où il fait connaissance et devient ami avec Renoir, Bazille et Alfred Sisley. C'est à cette époque que l'on commence à peindre en pleine aire, et cette petite bande se rend à Fontainebleau pour peindre. Et le célèbre tableaux de Monet : le Déjeuner sur l'herbe. Au début, du moi d'avril 1865, Monet est à Chailly, il se prépare à peindre un tableau de grandes dimension représentant un pique-nique. Au cours du printemps et de l'été, il écrit plusieurs reprise à Bazille de venir à Chailly afin de poser pour des études, Camille, sa futur femme est le principal modèle féminin. Des figures de la vie quotidienne représentées grandeurs natures évoluent dans une atmosphère lumineuse. La lumière fait éclater les couleurs de la vie. Courbet pose aussi pour Monet, il pourrait-être l'homme barbu du premier plan !



Les femmes au jardin est l'une de mes toiles préférées (l'on peut voir ce sublime tableaux au Musée d'Orsay). 1867 il commence à peindre ce tableaux à ville d'Avray il le termine en Normandie
Camille sont modèle préféré deviendra sa femme en 1892, et elle lui donne un fils Jean. Malheureusement, ils connaissent des soucis financiers. Pendant dix-sept ans, il vit dans l'insouciance et la la misère, avec Renoir. Ils se rendent sur les bords de Seine pour peindre. Monet est très sensible à la lumière et cela se ressent vivement dans ses tableaux, ainsi que le temps qui passe.


"La terrasse à Saint Adresse" à côté du Havre. Il passe l'été 1867 là chez sa tante. Ce tableaux représente les
membres de sa famille sur la terrasse d'une maison qui domine la mer.Un très beau tableau où la note rouge florale est présente, elle donne de l'éclat au tableau. Cette note rouge est bien sûr très présente dans le célèbre tableau des " Coquelicots" 1873. Sur cette toile l'on voit Camille et Jean qui se promènent dans les champs de coquelicots aux alentours de la ville.

1875 : Camille et Jean à Argenteuil
et onze ans plus tard en 188, il aperçoit une silhouette blanche se détachant sur le ciel une ombrelle à la main c'est autre que Suzanne, la fille de sa deuxième femme Alice.
Suzanne à Giverny en 1886. Elle décède très jeune comme Camille sa première femme en 1899.
À partir de cette date il cessera de peindre des personnages. Il va se consacré aux séries des meules de foin, la cathédrales de Rouen. Il va travaillé un même sujet mais avec un éclairage différent, que se soit le temps qu'il fait ou bien le temps de la journée : soir ou le matin.
Claude Monet n'est pas seulement le peintre de la Normandie. Il va grâce à son ami Renoir dans le sud dans le midi et là c'est une surprise pour lui de taille concernant la lumière ! Il est ébloui par la lumière et la végétation si différente du nord. Il fera un voyage à Venise avec Alice. C'est un grand passionné de jardin, sa dernière demeure est Giverny, où toute sa famille est réunie
Ce livre de Marie Sellier est une petite merveille bien qu'il s'adresse aux enfants, il n'en est pas moins très complet, très riche un ouvrage qui peut être fort apprécié par les adultes. Et j'entends par là que pour 11€ 50 il est aussi bien que le catalogue de l'exposition, voilà où je veux en venir !
Et puis je vous invite à faire un tour là sur ce très beau site.

4 commentaires:

Restling a dit…

J'aime beaucoup Monet, ce fut un régal de parcourir ton article. Je note le titre du livre, ça m'intéresse.

Bénédicte a dit…

J'aime beaucoup Monet également et j'irai à l'expo jeudi prochain

Kenza a dit…

Bonjour Malice,
J'aime également beaucoup Monet et dès mon prochain séjour à Paris, j'irai voir cette exposition!
Merci pour ce magnifique billet qui me conforte dans l'idée que je vais me régale...
Bisous et très belle journée

Malice a dit…

@ Restling : Merci ;-)
@ Bénédicte : J'espère que tu as appréciée cette expo !
@ Kenza : Oui, et qui n'aime pas Monet ;-)