dimanche 7 septembre 2008

JONAS HASSEN KHEMIRI : Montecore un tigre unique

Traduit du suédois par Lucile Clauss et Max Stadler.
Il faut au moins être deux pour traduire un tel livre !

Jonas écrit l’autobiographie de son père à la manière d'un conte il commence par "il était une fois". Abbas, rencontre la mère de Jonas, Pernilla Bergman à Monaco. Il est photographe, mais il vit de petits boulots par exemple il travail dans le métro à Stockholm, c'est là qu'il a décidé de constituer une famille dans ce pays la Suéde. Il est le père de trois enfants un garçon Abbas et de deux jumeaux.
C'est un deuxième roman écrit par Jonas Hassen Khemiri.
Ce roman est d'une grande richesse où l'Histoire (avec un grand H) se mélange avec l'histoire personnelle d'Abbas.
J'ai été époustouflé par la construction de ce livre ces deux voix
Kadir : l’ami du père et Jonas le fils, le père Abbas est aussi en quelque sorte une troisième voix . mais aussi par le travail typographique, la composition, l’utilisation des différentes polices utilisées de tailles (la forme la mise en page, un beau travail de maquettiste). Le grand intérêt de ce livre c’est son ton son écriture hors norme qui change de ce que l’on peut lire dans la littérature contemporaine. En un mot c’est un livre qui décoiffe. Il y a énormément d'humour. Nombreux sont les thèmes évoqués : l’intégration/le racisme, une dimension sociologique, l'identité tunisienne et suédoise le rapport à la langue du pays d’accueil, la politique et la grande passion d’Abbas la photos. Abbas a emprunté de l'argent à Kadir pour monter son atelier de photographie.
D’ailleurs, j'aime bien les références à la photo (voir P58) et aux photographes : Robert Franck, le charmeur Robert Capa et son histoire avec la grande actrice suédoise Ingrid Bergman (voir p 67). Son atelier de photo est l'une de ses grandes fiertés. De ce faite j’ai trouvé ce point de vue qui sort de l’ordinaire."" J'ai découvert la mission de ma vie, Kadir. Au diable le droit ! Je vais devenir le premier photographe tunisien célèbre dans le monde. Avec mon appareil photographique, je vais changer l'avenir de la photographie. À partir de maintenant, je ferai tout pour arriver à ce but"
Ce point là ma séduit, car j’ai fait partie d’un club photo, que je m’intéresse à l’histoire de la photographie.

J'aime comment commence tous les mails de Kadir par "Je te salue" expression qui surprend le lecteur et qui est là pour l'interpeller. Du suédois Abbas le défini comme cela " C'est une langue complexe, mais très délicieuse avec des sons sautants comme le chant mélodieux des oisillons." une belle définition n'est ce pas ? Il se trouve, qu'il est entre deux cultures (la Suède le pays d'adoption, le pays de sa femme et de ses enfants, la Tunisie le pays d'où il vient de ses origines, un pays froid et de l'autre pays chaud). Et comment s'intégrer, Abbas connaît le racisme en Suède bien qu'il a fasse de nombreux effort . Mais le problème de l'immigration en Suède me semble assez similaire à celui de la France actuellement.
"Les mamans applaudissent , tu protestes, mais les papas font tout d'un coup comme s'ils ne comprenaient ni les protestations en arabe, ni en français. Suédois, mon fils. Maintenant nous parlons suédois la maison"
Ce livre est tellement riche en thématiques que chaque lecteur peut en faire sa propre opinion, et son ressenti peut-être différent d'un lecteur à un autre. C'est un livre très touchant malgré ses longueurs, tout de même, personnellement j'ai eu du mal à le quitter, c'est tout dire ... Il nous montre un monde complexe. Ce livre vaux la peine d'être lu tellement il sort des sentiers battus
Merci pour le prêt
Cécile de quoi de 9.
Voir sur la lettrine l'entretien avec l'auteur et son billet autour de ce livre, Bibliosurf, Delphine.

Le chanteur préféré d'Abbas Otis Redding : " Et tu réponds : Et Otis, n'est-il pas aussi noir ? ""Otis est amour et soul et la douleur de l'âme."" Mon père aime Otis Redding ! Mon père est convaincu que toutes les races portent en elles une valeur identique !"


6 commentaires:

Anne-Sophie a dit…

Et comment !!!
Ce livre est l'un de mes préférés de l'année ! et je pèse mes mots. Je m'ai trouvé à la fois original et plein d'humour, drôle et émouvant en même temps.
Ca me fait plaisir qu'il te plaise aussi.

Nanne a dit…

Ce livre à de grandes chances de me plaire tout simplement parce qu'il parle de l'histoire de la photo ...

Anne-Sophie a dit…

Oui Nanne... Enfin, pas seulement. Mais je pense qu'il pourrait te plaire.

Malice a dit…

@Anne-Sophie : Exact !!!! Entièrement d'accord ! et j'aime bcp la vidéo que tu as réalisé avec l'auteur je l'ai regardé plusieurs fois. Elle est touchante et attendrissante ;-) comme ce roman que l'on a envie de défendre. Tu as bien fait de répondre à Nanne.
@ Nanne : j'ai parlé de photo car c'est le lien qui ma touché entre le livre et moi. Mais comme le dit Anne Sophie pas seulement. C'est sur c'est un livre pour toi !

ELOU a dit…

Eh bien quel enthousiasme mais à te lire, je le comprends, c'est noté... ce livre a l'air très dense.

Lou a dit…

ça y est je l'ai reçu ! Je l'ai finalement eu en état neuf, je suis contente :)